Les P'tites Poules t.20 : les cocottes ont les chocottes

(Scénario), (Illustrations)

À propos

L'hiver se prolonge et les réserves de grains viennent à manquer au poulailler... Alors que les parents sortent chercher de quoi nourrir leurs chers petits, de sinistres individus frappent à la porte : eux aussi ont faim ! Et ils sont prêts à tout pour remplir leur panse... Brrrr, les Cocottes ont les chocottes ! Heureusement, les P'tites Poules ont plus d'un tour dans leur sac pour se défendre !

Rayons : Jeunesse > Livres illustrés / Enfance (+ de 3 ans) > Albums

  • Auteur(s)

    Christian Jolibois, Christian Heinrich

  • Éditeur

    Pocket Jeunesse

  • Date de parution

    06/10/2022

  • EAN

    9782266311052

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    56 Pages

  • Longueur

    29.5 cm

  • Largeur

    23.3 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Christian Jolibois

Fils caché d'une célèbre fée irlandaise et d'un crapaud d'Italie, Christian Jolibois est âgé aujourd'hui de 352 ans. Infatigable inventeur d'histoires, menteries et fantaisies, il a provisoirement amarré son trois-mâts Le Teigneux dans un petit village de Bourgogne, afin de se consacrer exclusivement à l'écriture. Il parle couramment le chat, le cochon, la rose et le poulet. Il publie chez Milan, Flammarion et Nathan.
Infatigable inventeur d'histoires, menteries et fantaisies, il est notamment l'auteur avec son compère Christian Heinrich des 11 albums de la série à succès Les p'tites poules (1 million et demi d'exemplaires vendus, traduits dans quinze pays).

Christian Heinrich

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Christian Heinrich vit à Schiltigheim, en Alsace. Quand ses rêves deviennent trop étroits, il balade son carnet de croquis migratoire, ses aquarelles assoiffées et sa paire d'yeux « désorientés » dans divers pays du monde. Il a réalisé, en binôme avec Christian Jolibois, la série des P'tites poules chez Kid Pocket et celle de SOS princesses chez Albin Michel. Il a aussi illustré plusieurs « Carnets de nature » pour Milan.

empty